Jèrriais

(Èrdirect dé par Jerriais)
  • Normaund de la Graund'Terre Jèrriais Jèrriais
  • Serkyee Djeryee ou Gueriais
Ch't' articl'ye est êcrite en Jèrriais Jèrriais
En Jèrri nou vait des noms d'rue en Jèrriais, en Angliais et en Français

L'Jèrriais est la langue Nouormande d'Jèrri, tch'est l'pus grand des Îles d'la Manche.

Jèrriais a coumme nom "jersiais" en Français, et "Jèrriais" ou "Jersey Norman(-French)" en Angliais. L'Angliais et l'Français sont les deux langues officielles d'Jèrri. L'Jèrriais est r'connu coumme langue régiounale en Jèrri, mais n'est pon acouo officiel. I y a 2 600 pèrsonnes qui prêche l'jèrriais, mais jusqu'à 10 000 ont eune connaîssance d'la langue.

Cont'nu

HistouaitheEdit

Avaû les siècl'yes, lé Latîn qu'les Romains apportîtent ès provînces d'lus Empithe dêv'loppit en dé difféthentes langues. Dans l'Sud, l'Italien, l'Espangno, l'Catalan et l'Portûndgais et d'aut's appathûtent, l'Roumain dans l'Êst, et j'ouïyons acouo les difféthentes langues tchi dêv'loppîtent en Gaule. Ieune d'ches langues-là d'vînt chein qu'nou-s'appelle lé Français - mais y'a étout d'a aut's langues d'Oïl coumme l'Ouallon, l'Picard, l'Gallo épis y'a l's aut's langues régiounales.

Quand les Norrouais arrivîtent et contchéthîtent la Grand' Tèrre tch'èrchut l'nom Nouormandie, i' r'nonchîtent lus langue Norrouaise et c'menchîtent dé pâler la langue d'lus sujets tchi vînt du Latîn. Mais il' întroduîsîtent tchiqu's'eunes des patholes Norrouaises dans lus nouvelle langue Nouormande. Not' pathole mielle est v'nu du mjelr Norrouais.

 
Un livret en Jèrriais

Quand l'Duché d'Nouormandie prînt Jèrri, ch'est chutte langue tchi d'vînt la langue dé l'Île, et chenna pouor des siècl'yes auprès 1204.

Bein seu qu'la langue a changi avaû les siècl'yes, tout coumme lé Dgèrnésiais, et la langue pâlée siez sé, dans les clios et les marchièrs, d'vînt eune langue à part. Par exempl'ye, not' th né s'trouve pon à Dgèrnésy, dans la Grand' Tèrre, ni même en Sèr nitout tchi fut colonnîsé par des St. Ouonnais au 16e siècl'ye.

J'n'avons pon d'Bibl'ye en Jèrriais, car ch'est l'Français tchi 'tait la langue d'l'Églyise et d'la Cour avant l'arrivée d'l'Angliais, mais les Jèrriais ont fait des vèrsions d'lectuthes d'la Bibl'ye - l'histouaithe d'la Nativité, par exempl'ye - pouor des sèrvices en Jèrriais et la liéthie siez sé. N'y'a pon d'grands livres en Jèrriais nitout, mais d'pis l'întroduction d'l'înmprînm'thie en Jèrri d'vièrs la fîn du 18e sièclye nou-s'a publié des milles histouaithes, pustôt satiriques et motcheurs envèrs les grôsses têtes ès Êtats et dans les Pâraisses, dans les gâzettes et l's almonnas.

Les poètes dé Jèrri, et parmi ieux les grands Laelius, A.A.L.G. et Elie, ont 'té înspithés par la tradition d'Wace, mais les noms d'Messire Robèrt Pipon Mathet, Augustus Asplet L'Gros et E.J. Luce sont mains connus viyant qu'i' s'muchaient driéthe lus noms-d'plieunme. Mais lus vèrsets sont acouo lius et r'cités ès Séthées Jèrriaises.

OrgannîsâtionsEdit

DictionnaithesEdit

Dictionnaire Jersiais-Français par Fraînque Le Maistre fut publié en 1966. Ch'est l'pus grand dictionnaithe du Jèrriais. Lé Dictionnaithe Jèrriais-Angliais par La Société Jersiaise et Le Don Balleine appathut en 2005.

LittéthatutheEdit