Ouvrir le menu principal

Wikipedia β

  • Normaund de la Graund'Terre serqùais
  • Guernésiais Sertchais
  • Jèrriais Sèrtchais
  • Serkyee serkyee
Ch't' articlle fut c'manchit aun Sercquiais Serkyee

(Serkyee s'lon Liddicoat) Lë Serkyee ee la vyel lãg NormãdSer. Dã lee vyer tãã tut ete difrã: i nyavwe k lee fwermyer e lee pweekyör, mwe achtö l Ser ee tu plyẽ d chãjmãã, chee pa l meem Ser ã tu. Nu prech l Ãglyee, mwe yãn a kyi prech ukuo ã Serkyee. Kyi fwer?

Lë Serkyee deevlopi dü Djeryee kum nu l preche o sezim syekly. Nu n ekri pa l Serkyee, mwe l prömi Serkyee püblye te la parabol dü smö dla Bibly kyi füt ekrit par lë Prẽs Louis Lucien Bonaparte ã 1862 dov l ed dee Serkyee.

(Serkyee Eune aûtre maniére d' ecrire) L'Sercquiais est la viel laungue Normaund d' Ser. Dauns les viere tauns tout etait dif'raunt: y gnavouaé qu' les fouermiere et les poueiquieure, mouais ach'teu l' Ser est tout pllan d' chaungements, ch'est pas l' même Ser aun tout. Nou preche l'Aungllais, mouais aun a qui preche ou quo aun Sercquiais. Qui fouere?

L' Sercquiais developi d' Gueriais coum nou l' prechais aux sexime sieclle. Nou n'ecris pas l Sercquiais, mouais l'preumis Sercquiais publlait 'tait la parabol du smeaux d'la Biblle qui fut ecrite par l' Prance Louis Lucien Bonaparte aun 1862 dove l' aide des Sercquiais.

Parabol du smeaux (1862)Modifier

S. Makyu. Chap. XIII.

3 L'chen qui sème s'n allit s'mai ;

4 Et tàndis qu' i s'maitt une partie d' la s'menche quitt le long du ch'mìnn et l's oesiaux du ciel vìndrint et i la màndgirent.

5 Une aûtre quitt dans d's endréts roquieurs, où alle n'avait pas fort de terre; et ou l'vist ossivite, parçe que la terre où al' 'tait n'était pas ben avant.

6 Mais l'solé se l'vitt et ou fut brulaie; et coumme ou n'avait pas d'rachinnes, ou s'quitt.

7 Une aûtre quitt dans d's épinnes, et l's épinnes vìndrent à craitre, et l'etoupidrent.

8 Une aûtre enfin quitt dans d'bouanne terre, et ou portit du fritt; quiq' grâins rèndirent chent pour un, d'aûtres sessànte, et d'aûtres trente.

9 L'chen qu'a d's oureilles pour ouit qu' il ouêt.

Livre a llerModifier

Liauns haurModifier