Ouvrir le menu principal
Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais
Ph'lippe Baudains

Ph'lippe Baudains (1836-1908) 'tait un avocat, l'Connêtabl'ye d'Saint Hélyi pouor 21 ans, et Député d'St. Hélyi.

Ph'lippe fut né lé 21 d'Avri 1836 ès Mouothièrs à Saint Jean, l'fis d'Jean Baudains et Marguerite Valpy. I' fut êdutchi à Saint Jean et à l'âge dé 15 ans i' d'vînt un clèrcot siez un êcrivain. Il êtudiait la louai et s'en fut travailli siez l'Vicomte. En 1858 i' d'vînt êcrivain et s'en fut à Paris à seule fîn d'siéthe ses êtudes.

Dans la Francmachonn'nie, i' 'tait l'Maît' d'la Loge La Césarée (loge dé langue Française) 1860-1861. Auve des proscrits Français i' fondit eune loge Les Amis de l'Avenir mais viyant qu'i' y'avait d's athéistes parmi ieux y'avait du hèrtchîn entré ieux et la Francmachonn'nie Angliaîche. Baudains et ses parchonnièrs Francmachons fûtent exclius.

En 1868 Baudains fut admîns au Barreau d'Jèrri – en 1892 i' d'vînt l'Bâtonnyi. En 1873 i' 'tait iun des fondateurs d'La Sociêté Jèrriaise. Dans la Milice dé Jèrri, i' 'tait Lieut'nant d'1860 et Cap'taine d'1872.

En 1879 i' s'mînt sus les rangs pouor Député à Saint Hélyi, sans succès. Mais en 1881 i' fut êlu Connêtabl'ye (ré-êlu en 1884, 1887, 1890, 1893). Dans l's Êtats d'Jèrri, i' proposait un tas d'projets – san pus grand monument législatif est la vote par ballot. I' 'tait un grand défenseur d'la langue officielle et aimait mus êt' adréchi coumme "Monsieur le Maire". Ses anmîns espéthaient qu'Baudains s'sait appouainté C'valyi acanté les prépathâtis du Jubilé d'la Reine, lé Duc, en 1887 et l'érection d'la statue d'la Reine en 1890 – mais rein n'arrivit.

I' r'vînt à la Francmachonn'nie Angliaîche en 1888 et en 1893 èrdévînt Maît' d'la Loge La Césarée.

En 1896, i' s'èrtithit pouor sa santé et nou n'criyait pon l'èrvaie quand i' s'en fut en Angliétèrre pouor eune opéthâtion. Nou c'mandit eune statue, eune buste, du stchulpteux Êcôssais, Archibald McFarlane Shannan. Lé blio d'grannit du piédestal vînt d'la cârriéthe à Baudains à Rosnez, et fut stchulpté s'lon l'design d'Adolphus Curry. La buste fut êrigie dans les gardîns d'La Pathade, qu'lé Connêtabl'ye avait embelli, l'23 d'Septembre 1897. À la surprînse du publyi, Baudains r'vînt, r'dgéthi, d'l'Angliétèrre et la fache maigrie d'la stchulptuthe n'èrprésentait d'aut' la ronde fache dé couôteunme dé l'ex-Connêtabl'ye.

Nou-s'avait préveu d'bâptîsi la neuve route d'la Ville au Bel Rouoya l' Av'nue Baudains, mais i' s'adonnit qu'la route èrchut l'nom Av'nue Victoria à seule fîn d'mèrtchi l'Jubilé d'1897.

Baudains s'èrlanchit dans la politique et au mais d'Mar 1899 i' fut êlu Député d'Saint Hélyi. Au mais d'Juîn 1899 i' r'vînt à la Connêtablyie et fut r'êlu en 1902. Duthant chu temps-là, la Dgèrre en Afrique du Sud êmoûtchit du hèrtchîn en ville entré l's Angliophones et les Francophones – l's Angliophones avaient des doutanches qu'les Francophones éthaient d'la sŷmpathie pouor les Boers. Nou-s'attatchit la statue du Connêtabl'ye dans La Pathade au mains trais fais en 1900. Lé Connêtabl'ye lî-même appaîsit eune racachie d'malfaîteurs d'vant sa maîson par un fièr discours.

I' s'èrtithit en 1905 et mouothit l'4 dé Juîn 1908.

RéféthenceModifier

  • A Biographical Dictionary of Jersey, Balleine