Ouvrir le menu principal

Wikipedia β

  • Normaund de la Graund'Terre Normaunds
  • Jèrriais Nouormands
Ch't articlle fut c'menchi en Cotentinais Normandy flag large.png


Les counqùêt des Normaunds sount merqùis en rououge.


Les Normaunds sount l's habitaunts de la Normaundie. Dauns les temps d'âotefeis, il t'aient eun peuplle du norouêt de la Fraunce, qùi venaient pouor pusuurs d'enter'ieus (les noblles), des pais d'Escaundinavie. Lus noum vyint pouor chenna dé Northmen ou byin Norsemen : l's houmes du nord.

Il ount jouaé eun graund rôle politique, mais itout militairement et tchulturèlement en Ûrope : il ount colonisaé la Normaundie, dé qùi ôle a sen noun ; il ount fait le counqùêt de l'Aunglléterre et il ount foundaé eun roöume en Sicile et en Italie du su.

Pouor dyire vrai, oû temps de l'envasioun de la Graund-Brétangne, pusuurs des « North men » 'taient d's houmes des Fllaundres, mais lus maîtes étaient tertouos des Vikings.

I quemenchitent à otcchupaer eune belle part du nord de la Fraunce, de manyire intuablle, il 'taient touos là incarnaés indènes à touos brésilli. Les syins de Neûtrie n'avaient pus qu'à se garaunti coume i p'vaient ou byin à s'enfui, coume les mouènes do lus reliques.

Cha débutit dauns le mitaun du IXe syiclle, et le roué Charles III de Fraunce a byin finin par lus dounaer eune terre, la Normaundie en 911. Ches Normaunds d'ilo étaient souos le quemendement dé Rou de Normaundie, le premyi du.

Byin vite, i dévintent des chrêtchians et se mintent à préchi la langue d'ilo, le galo-romain de Neûtrie, qù'est dévenun noute Modèle:Loceis d'anhyi. Mais i seutent itou gardaer eune tchulture byin à ieus, qùi n'taient pus coume la syine ès Escaundinaves, mais paé parêle noun pus à la syine ès Fraunçais.

De chu couop-lo, i ne fâot janmais counfounde les Normaunds d's âotes Northmen, qùui sount tous les Vikings du Nord. Ch'est pouor chenna que rtcheu les Russes, le nom de Normaund désène en fait de cha les Varègues.

(à finin de teurqùi dé depis l'articlle en aungllèche : cha peut itou se faire en jèrrais)..

BibllographieModifier

  • Elisabeth van Houts, ed. The Normans in Europe Manchester Medieval Sources, Manchester 2000.
  • David Bates, Normandy before 1066, London 1982
  • Chalandon, Ferdinand. Histoire de la domination normande en Italie et en Sicilie. Paris, 1907.
  • Chibnall, Marjorie. The Normans, The Peoples of Europe, Oxford 2000
  • Crouch, David. The Normans: The History of a Dynasty. Hambledon & London, 2003.
  • Gillingham, John. The Angevin Empire, end ed., London 2001.
  • Gravett, Christopher, and Nicolle, David. The Normans: Warrior Knights and their Castles. Osprey Publishing: Oxford, 2006.
  • Green, Judith A. The Aristocracy of Norman England. Cambridge University Press, 1997.
  • Gunn, Peter. Normandy: Landscape with Figures. London: Victor Gollancz, Ltd, 1975.
  • Harper-Bill, Christopher and Elisabeth Van Houts, eds. A Companion to the Anglo-Norman World Boydell Press. 2003
  • Haskins, Charles H. Norman Institutions, 1918
  • Maitland, F. W. Domesday Book and Beyond: Three Essays in the Early History of England. 2d ed. Cambridge University Press, 1988. (feudal Saxons)
  • R. Mortimer, Angevin England 1154—1258, Oxford 1994.
  • Muhlbergher, Stephen, Medieval England (Saxon social demotions)
  • Norwich, John Julius. The Normans in the South 1016-1130. Longmans: London, 1967.
  • Norwich, John Julius. The Kingdom in the Sun 1130-1194. Longman: London, 1970.
  • Robertson, A. J., ed. and trans. Laws of the Kings of England from Edmund to Henry I. AMS Press, 1974. (Mudrum fine)
  • Painter, Sidney. A History of the Middle Ages 284−1500. New York, 1953.