Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais


Eune mèrvelle est un fricot d'Jèrri. Ch'est eune manniéthe dé noeud en pâte tch'est fricachi. À Saint Ouën, nou soulait app'ler les mèrvelles des parahouettes mais chu vièr nom est hors achteu. Au temps pâssé, nou mangeait des mèrvelles pustôt à Pâques, mais au jour d'aniet i' sont populaithes ès fêtes et nou les mange toute l'année.

Des mèrvelles

L'èrchetteModifier

L'èrchette est coumme chennechîn:

 
La faîs'sie d'mèrvelles

D'battez l's oeux dans eune bolle. Dans eune aut' bolle, craînchiz la flieu et mêlez l'chucre et l'beurre là d'dans. Vèrsez-y l's oeux à seule fîn d'faithe eune pâte.

Prannez des pouongnies d'pâte et rouôlez-les pouor en faithe des balles. Rouôlez les balles dé pâte et copez des creux dans châque ronde. Épis i' faut touônnez les mèrvelles – prannez un but d'la ronde et halez l'but par lé creux. Fricachiz les mèrvelles dans dé l'hielle (ou d'la molle graîsse).

Des couôteunmesModifier

S'lon cèrtains, i' faut faithe les mèrvelles duthant lé r'tithant d'la . S'lon d'aut's, ch'est l'montant d'la mé tchi gouvèrne la faîs'sie d'mèrvelles.

Y'en a tchi font eune cope dans châque ronde dé pâte; y'en a d'aut's tchi font deux copes.

Nou soulait r'citer une vielle arrînmée en faîthant des mèrvelles:

Mèrvelle, mèrvelle,
Vînt à l'us -
Auve quat' têtes
Et quat' tchus!

Viyiz étoutModifier