Ouvrir le menu principal

Wikipedia β

Liste des dus de Normaundie

Lé tite dé dû dé Normaundie a pus dé mille auns, ch'est eun tite portaé ou prins par pusuurs prinches normaunds, fraunceis, aungllèches et britanniques à partir du Xe syiclle.

Orîne et histouère de chu tite-loModifier

La duchie de Normaundie feut c’menchie en 911, aveu Rou, le chef ès [Vikings]. L's historiens d'anhyi disent qùi ne portit paé lé tite dé du, mais qùi ne feut ryin dé pus qu'eun coumte. Il était paé meins coumme l's âotes coumtes dé chu temps-lo, coumme les coumtes carolingians. I deveit doun protégi sen peuplle et rende la bouonne justice, pîqu'il était dévenun lé vasseu du roué des Frauncs. Ch'est par ampraés qù'il a étaé dit qù'il était dù dé Normaundie, mais ch'est brin merqùi dé dedauns les papyis. Cha n'était vrai, pa'rai pouor ses fissets.

Rapport a cha qué devaunt Ricard II, ses graunds-graunds étaient jarl (coumte) des Northmanni (Normaunds), i feut le premyî à ête counneu coumme dù dé Normaundie (cha se passit ente 987 et 1006). Par ampraés, l'annaée 1066, Gllâome lé Counqùéreus ajouotit le reyoume d’Aunglléterre à sen demaine aveu lé counqùêt de l'Aunglléterre.

En 1204, souos Jeaun sauns Terre, le roué Phelippe l'Âogùuste s'en vint ĥappaer à li la duchie de Normaundie countinentale à l’Angleterre. De chu temps, l's Îles normaundes demeurîtent dans la man de l'âote dù qùi restait, le roué d'Aunglléterre, qùi demeurit tenaunt du tite, mais sa duchie se butit à ches petites îles. Les roués aungllèches et les syins qùi l's entesuusûtent countinuîtent à tenin et préchi en lus noums aveu le tite dé « duc de Normandie », en fraunçais, en souovenin de la duchie qùi demeure enco : ch'est la duchie de Normaundie insulaire. Ch'est pouor chenna qù'és îles de la Maunche (en Jerri et à Gùernesey, on pâle oû souoveran, achteu la ranne Zabeth II en d'saunt : « La Reine, notre Duc » (la ranne, noute dù). Fâot byin veî, rapport à cha, qù'i ne fâorait janmais dire "noute duqùisse".

Le roué Ĥenri III d'Aunglléterre a byin recounun la possessioun vraie de la Normaundie de la Graund-terre à ses couosins les roués de Fraunce, cha feut par le Traitaé de Paris de 1259. Mais les roués angllèche ount quaund maême essayi de reprenre devers ieus leus vuus fieu, i y arrivitent byin eun miot, qùique annaée l'enreit venun, boun aun, mal aun, padaunt la Gùerre de Chent Auns.

Les vuus dus (911-1204Modifier

Ch'est la liste des dus index ducum Normannorum ab anno 911 usque ad 1259. Ab hoc anno titulum ducis Normanniae gerunt et reges Franciae (pro terra continentali Normanniae) et reges Angliae vel Britanniarum (pro insulis Normannorum).

Aumpraés 1204, i fâot déeus listes, quéé vechin, pouor noumaer le noums des dus des déeus duchies de Normaundie.

Viyiz itouModifier