Ouvrir le menu principal

Wikipedia β

Ch't' articl'ye est liée doubl'ye : vaie Chorchi (frouque). Disambig.svg

  • Normaund de la Graund'Terre chorchyi, chorchyire
  • Jèrriais chorchi (audgo chorchi), chorchiéthe
  • Guernésiais sorchier, sorchière
Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais
Y'a trais chorchiéthes dans la pièche MacbethShakespeare

Un chorchi est, s'lon la crianche, eune pèrsonne tch'a du scîn, tch'a l'pouvé dé c'mander la natuthe et d'enchorchéler les gens et les bêtes.

S'lon les tchultuthes, y'a un tas d'difféthentes crianches entouor les chorchièrs et viyant qu'les gens 'taient êpeûthés par la chorchell'lie nou mênommait les chorchièrs dé difféthentes manniéthes. Par exempl'ye, en Jèrri nou mênommait les chorchièrs "les gens du scîn" ou "les gens du Vendrédi" et en Dgèrnésy "les gens du hoc" ou "les gens du venderdi".

Nou soulait distîndgi les nièrs chorchièrs (tchi faîthaient du ma) et les bliancs chorchièrs (tchi faîthaient du bein), mais nou dithait étout qu'les chorchièrs pouôrraient faithe du bein ou du ma si'en cas.

Un houmme du scîn est un chorchi (un enchorchéleux, un tchéthaud) (Guernésiais aen quéraud, aen sorchier; Serkyee chorchi).

Eune femme du scîn est eune chorchiéthe (Guernésiais enne sorchière, enne sorille, enne grise, enne drolesse, enne enferouagnie ou enne carouogne; Serkyee chorchir).

Les chorchièrs 'taient s'posés d'lus rassemblier eune fais par s'maine les Vendrédis au sé pouor lus sabbat (Guernésiais hoc, sabat). En Dgèrnésy nou criyait qu'lé sabbat prannait pliaiche au Catioroc, et en Jèrri à Rocque Bèr.

Viyiz étoutModifier

Y'a acouo d'tchi à vaie ou à ouï entouor
les chorchièrs
siez la C'meune à Ouitchimédia