Cathédrale Notre-Dame de Rouen

(Èrdirect dé par Cathédrale Note-Dame ed Rouen)
Çt'artike-cite fut cmenché en rouenneis Blason Rouen 76.svg
Cathédrale Notre-Dame
Cathédrale Notre-Dame de Rouen (fr.)
Rouen Cathedral as seen from Gros Horloge 140215 4.jpg
La grand fache de la cathédrale veue de depis le Gros Horloge.
Plache
Pays : Flag of France.svg France
Région : Blason duche fr Normandie.svg Normandie
Ville : Blason Rouen 76.svg Rouen
Grandes coses à saveir
Estyle : Gothique, du premier gothique oû néo-gothique
Type : Cathédrale
Coumenchement : 1145 (tour Romain)
Parfinition : 1506 (tour-lanterne), pis 1889 (flèque)
Usage orains : Cathédrale diochésaine
État achteur : Cathédrale archidiochésaine
Ayant-dreit achteur : État franceis et Archidiochèse de Rouen
Logo monument historique - rouge ombré, encadré.svg

La cathédrale Notre-Dame, officiellement cathédrale primatiale Notre-Dame-de-l'Assomption de Rouen, est le moneument le pus haut et le pus mirable de la ville de Rouen. Alle est le siège à l'archidiochèse de Rouen, chef-lieu de la provinche ecclésiâtique de Normandie. L'archevêque de Rouen portant itout le titre de primat de Normandie, la cathédrale est donc rangie coume primatiale.

Ch'est eune bâtisse gothique qui fut accoumenchie oû XIIe siècle et qui fut bâtie petit-à-petit jusqu'en 1506, ch'est-à-saveir qu'alle a un miot de tous les estyles de gothique qui fûtrent de mode entre les XIIe et XVIe siècles, mais trétout gencie d'eune féchon harmounique. Coumes la pupart des cathédrales d'estyle gothique normand, eune tour, qui a nom tour-lanterne, couroune la crouésie du transept. Chûte tour couneut pusieurs flèques en boués qui ardèrent souventefeis ; à la parfin, eune flèque métallique néo-gothique fut rajoûtée oû XIXe siècle. Ch'est achteur la pus haute flèque de cathédrale en France (151 m. de hauteur) et la tierse pus haute oû monde pour eun édifice arligieux ; alle fut le pus haut bâtiment oû monde entre 1876 et 1880.

Rudement endamagie durant la Seconde Guerre Mondiale, d'ot eune partie enfondrée et eune tour qui ardit, la cathédrale Notre-Dame de Rouen est achteur en ben bel état et tout arfaite. En pus, la cathédrale de Rouen a gardé sen archevéchié et ses vieuilles constructions d'aras, cha qu'est rare en France.

Nos a souvent dit que la cathédrale de Rouen éteit la pus heumaine des cathédrales pour sa fache sans symétrie. Chûte fachade, qui est la pus largue oû monde pour eune cathédrale, est couneue de par le monde, alle fut peinte 28 cops par Claude Monet.

HistouèreModifier

 
Veue de Rouen en 1525 par Jacques Le Lieur dans sen Livre des Fontaines.

La dirie de Précordius et Saint-MellonModifier

Selon eune dirie anchienne, às premiers temps du christianême (vers 260 selon les historiens), un boun apôtre chrétien romain appelé Mellon s'en vint à Rotomagus (Rouen selon le nom qu'alle aveit) pour convertir les manants de la ville. Coume dans chût temps-là, les chrétiens éteient persécutés et trachiés par l'Empereux, il deveit yêtre discret. Eune coumeunauté chrétienne se racacheit en camuche dans eune maison à un riche houme conséquent de Rotomagus converti qui aveit nom Praecordius. Selon la dirie, chûte maison se trouveit à même endreit que notre cathédrale achteur. Sen petit fieu, qui s'appeleit itout Précordius, tumbit un jour de la teiteure de la maison à sa mort. Devant le corps de sa quenâle défunctée, Précordius implorit Mellon de faire quieuque seit. Mellon li fit résurrection par miracle, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et le petit gâs peût s'en arlever sans rien de pus. Pour armerchier Mellon, le père au bézot aireit douné sa maison et sen terrain à l'Église. Quieuques années pus tard, quand l'Empire roman s'en devint chrétien, eune vraie église fut essourse à chût endreit que les Chrétiens aveient tréjours pour yeux, et ch'est coume cha que pus tard eune cathédrale fut bâtie par en-dessus.

En 1986, des archerches archéologiques dans la cour d'Albane de la cathédrale (à pied de la tour Saint-Romain) ont mins à jour les restes d'eune maison romaine qui dateit du IIIe siècle et qui aveit servi de lieu de culte chrétien muchié. Les diries sus Saint-Mellon sont peut-être ben pus de vrai que de faux.

Mellon, amprés cha, ne demeurit bren a Rouen selon les diries sus sa vie, il s'en fut dans le Pays de Bray pour convertir et fut martyrisé iloc. Il est achteur un saint catholique appelé Saint-Mellon et fêté le 22 d'octobre.

La basilique des premiers tempsModifier

Nos luit mention d'eun évêque à Rouen pour le premier cop en l'an 314. A chûte date, est peu probable qu'il y aveit eune église offichielle à Rouen rapport que cha n'est mais qu'eun an amprés la légalité du christianême et la conversion de l'Empire romain. Mais nos peut luire dans un sermon de l'évêque Victriche écrit en 395 ouben 396 qu'eune cathédrale existe à Rouen, eune cathédrale étant estricto sensu eune église qui contient eune cathèdre, le siège d'eun évêchié. Dans chût même sermon, Saint-Victriche parle itout de la construction d'eune basilique emprés la cathédrale. Les archerches de 1986 dans la cour d'Albane ont permins de confirmer qu'eune basilique primitive a bien existé. Déjà en 1954, à moment qu'il découvrit la crypte de la première cathédrale du XIIe siècle, Jacques Lanfry mint itout à jour les restes pus anchiens encor d'eune bâtisse qui aveit existé à par avant. Ches restes, 4 colounettes qui sont peut-être les bases d'un ciborium (autel primitif pour l'eucharistie), font partie sans doutance de la même basilique sus dequei Saint-Victriche aveit écrit.

La cathédrale romaneModifier

ConstructionModifier

Découverte d'eune crypteModifier

La fachade romaneModifier

La cathédrale gothique actuelleModifier

Du XVIe siècle à la RévolutionModifier

Amprés 1789Modifier

De la Grand Guerre au jour d'anuitModifier

Arbâtir le collatéralModifier

Arbâtir la tour Saint-RomainModifier

Les maîtres-d'œuvre et architectesModifier

ProtectionModifier

MeseuresModifier

MatériauxModifier

EstérieurModifier

Le parvisModifier

La tour Saint-RomainModifier

La tour de BeurreModifier

La fache à l'OuêtModifier

Le portal Saint-JeanModifier

Le portal Notre-DameModifier

Le portal Saint-EtienneModifier

Le portal Saint-SimonModifier

Les portaux du transeptModifier

Le portal às LibrairesModifier

Le portal de la CalendeModifier

La tour-lanterne et sa flèqueModifier

Le quevetModifier

        Culture & patrimouène ed Rouen
Histouère

Rotomagos • La Rouen gallo-romaine • Rouen à la Méyane Âge • Rouen à la Rnaissance • Guerre ed Chent Ans en Normandie (Siège ed Rouen en 1418 • Révolte ed la Harelle • Jeanne d'Arc) • Live des Fontaines • Guerres d'erligion (Siège ed Rouen en 1562 • Siège ed Rouen en 1591) • Révolution franceise à Rouen • Révolution industrielle à Rouen • Prémière Guerre Mondiale à Rouen • Sgonde Guerre Mondiale à Rouen (Grand feu d'juin 1940 • Occupation à Rouen • Bombardements d'Rouen • Libération d'Rouen) • Ercostruction d'Rouen • Armada d'Rouen

Moneuments et lieux d'intérêt

Cathédrale Note-Dame ed Rouen (Crypte ed la cathédrale • Flèke à la cathédrale • Archevêkè d'Rouen) • Abbatiale Saint-Ouen • Église Saint-Maclou • Église Saint-Patrice • Église Saint-Godard • Église Saint-Laurent • Hôtel ed Bourgtheroulde • Plache ed la Puchelle • Plache du Vieux-Marchi • Halle às Teiles • Fierte Saint-Romain • Plache ed la Haute-Vieuille-Tour • Plache ed la Basse-Vieuille-Tour • Plache ed la Calende • Hôtel ed vile ed Rouen • Gros-Horloge • Câtel ed Rouen • Historial Jeanne d'Arc • Abbaye Saint-Amand • Plache Saint-Amand

Patrimouène pas-matériel

Parlage rouenneis • Centre-vile ed Rouen • Culture ed la draperie à Rouen • Feŷte Saint-Romain à Rouen • Feire Saint-Romain

Cuisène

Pieds d'agniau à la rouenneise • Canard oû sang • Mirlitons d'Rouen • Bière rouenneise • Cide rouenneis • Chuke ed pomme • Sauche rouenneise