Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais
Lé Mont ès Pendus veu du Châté Lîzabé

Mont ès Pendus (audgo Mont ès Pendus; en Angliais: West Mount) est un mont à Saint Hélyi. Jusqu'en 1829 ch'tait sus l'haut du mont qu'nou pendait les condamnés.

En 1632 l'gibet en bouais fut rempliaichi par des pilièrs en grannit.

En 1781, les soudards en côtillons d'l'Hôpita lus mâtîdrent sus l'Mont ès Pendus, et ch'fut d'ichîn qu'lé Mâjeur Peirson marchit acanté ses troupes en Ville à la Batâle dé Jèrri.

La dreine exétchution sus l'Mont (1829) 'tait d'Ph'lippe Jolîn tchi tuit san péthe.

En 1857 lé Connêtabl'ye dé Saint Hélyi, Robèrt Pipon Mathet, d'mandit au Seigneu d'Mélèches l'accord dé plianter des bouais sus les mielles. Chennechîn, i' fit lî-même sans d'mander la pèrmission d'l'Assembliée. En 1865 l'Assembliée d'Pâraisse votit pouor l'atchêt des Mielles dé Haut et du Mont ès Pendus pouor en faithe un par.

En 1931 nou bâtit un pavillon au pid du Mont - achteu y'a d's appartéments.

Sus l'haut du Mont, y'a l'crématorium et l'monument ès escliaves d'l'Otchupâtion.